Eco run





L'eco run à le vent en poupe avec le dérèglement climatique notre planète est clairement en train de suffoquée, comment allier l'utile à l'agréable souvent les courses à pied sont signes de pollution car elles génèrent de la consommation et c'est là ou le bât blesse, les ravitaillements ne sont clairement pas écologiques, sur le dernier Paris-Versailles que j'ai couru en 2019 il y avait des bâches entières remplies de bouteilles en plastiques à moitié pleine, certains coureurs prenaient une gorgée et la jetait ensuite, tout cela au beau milieu de la forêt .... c'était choquant et rageant de voir tout ce gâchis sur une course qui amène autant de monde.
On ne peux pas faire une course en 2020 et générer autant de déchets.

Existe-il des alternatives aux bouteilles d'eau en plastique?

J'ai trouvé un concept très très interessant la bille d'eau qui viendrait remplacer la bouteille d'eau en plastique, Ces bulles contiennent 4cl d'O2, l'équivalent d'une gorgée d'eau elles sont faites à partir d'une membrane en algue et calcium, tout est comestible, cette idée est juste REVOLUTIONNAIRE.

Deux start-up Skipping Rocks Lab et Swala sont sur le coût. Depuis 2017 pour Swala ou ils ont participé en proposant au coureur du grand paris des billes d'eau à la place des traditionnelles bouteilles d'eau en plastique. L'idée a été plutôt bien accueillie par les coureurs.

Une autre innovation réalisée par un étudiant islandais Ari Jonsson qui utilise les algues comme matériaux de base pour la conception d'une bouteille biodégradable. Il utilise alors l'agar-agar en poudre, un produit japonais qui se gélifie au contact de l'eau, sa bouteille est entièrement biodégradable.

Il faut que cette eau soit consommé rapidement car elle prend le goût de l'agar-agar.
Une fois cette bouteille vide le processus de décomposition se met en marche.

Ces 2 idées sont au top je n'ai vu ni l'une ni l'autre sur aucune course espérons que cela vient rapidement. A suivre










Commentaires

Articles les plus consultés